mardi 8 octobre 2019

Ma petite, room tour.

J'ai lu un jour sur un post instagram qu'une fille (que depuis derrière mon écran j'apprécie beaucoup) parlait de la chambre témoin de son petit garçon. 
Cela m'a beaucoup faite rire parce que c'est tout à fait ça. 
La chambre témoin, celle qui est bien jolie mais où bébé n'a encore mis qu'un orteil. 
En effet, notre petite dort avec nous (dans le salon puisque c'est là que nous avons atterri ;) ), dans un petit couffin nid parfait mais la journée je commence doucement à lui faire passer un peu de temps dans le cocon pensé pour elle.

Cette chambre est très petite en surface, néanmoins elle est bien éclairée et c'est une pièce que j'aime beaucoup. 

Voilà un peu le tour de ce qu'on y trouve avec les références.

Lit rond Stokke, panier poire Ferm Living trouvé ici


Doudou Main Sauvage en alpaga

commode Cyrillus et Bilboquet (plus disponible sur le site mais voilà le lien d'une autre issue de la collaboration)

 Combinaison moelleuse Arsène et les pipelettes 

 Trousse de toilette du site Yellow Flamingo

Incroyable lampe Sea Shell en végétaux compactés faite à la main par Emekitu

Blouse bébé tomette Arsène et les pipelettes



 Tapis perse en laine chiné pour 5 euros, combi au crochet maison et merveille de culotte à bretelles Carrément Beau

Nécessaire de toilette (gants et serviette) en double gaze Lässig



Les produits que j'utilise après les avoir découvert à Paris sur un évènement. Très agréablement surprise de la très bonne composition. 

Suspension pale Georges Store






dimanche 28 avril 2019

Terre Berbère

Nous revenons hagards d'une semaine hors du temps et la rentrée n'aura pas de prise sur nous, du moins pas tout de suite.

Il y a eu les milliers de pas dans la montagne âpre Berbère aux teintes d'acajou; les heures de voiture dans la vallée du Drâa où les arbres, disent-ils,  se marient avec le vent; le désert aride aux airs de bout du monde et les Kasbah érigées de beauté. 

Puis les thés à la menthe trop nombreux, l'odeur du cumin des mets tous délicieux, les instruments improvisés le soir venu et la gentillesse de tout un monde. 

Il y a finalement eu tout ce que je voudrais toujours pour mes enfants, la simplicité d'un univers déconnecté où la contemplation nous étouffe sans cesse...

Je crois qu'ils s'en souviendront toujours. 

Je vous livre de trop nombreuses photos et les détails pratiques et conseils après celles-ci. 








































Nous avons atterri à Ouarzazate (que j'ai beaucoup beaucoup aimé, des souks vraiment agréables où l'on se sent absolument à l'aise et en sécurité toujours).
Notre incroyable petit Riad était à une quarantaine de kilomètres à Aït Ben Haddou. Celui-ci a tenu ses promesses, la gentillesse d'Aziz, le cuisinier en or, le décor sublime. Un endroit simple et délicieux. Ici les gens de passage ne sont pas tant des touristes mais des marcheurs,  des amoureux de nature et d'aventure. Aussi l'atmosphère est en tout point non guindée et c'est parfait. 
Du Riad, on accède à pied par la montagne (qui est partout) ou par le bord de route (il faut compter 40 minutes de marche) à un ensemble de bâtiments de terre ocre entouré de murailles classé au patrimoine de l'Unesco: l'incroyable Ksar d'Aït Ben Haddou, certainement l'un des endroits les plus beaux qu'il m'ait été donné de voir. On y déambule, on y marchande un tapis (j'en ai trouvé un superbe), on y visite des maisons berbères, on y boit un thé. 
Nous nous sommes également rendus toucher le désert en passant pas Zagora. J'ai trouvé la ville bien plus fermée que celle de Ouarzazate mais l'Atlas (enneigé encore à cette période de l'année) est partout et le désert si près. 
Dans le désert justement, près des tentes de touaregs, nous avons emprunté des chameaux pour un treck dans les dunes. Souvenir gravé pour mes enfants de la ville et l'océan. 
Nous avons ramené des épices, des dattes, un tapis pour la future chambre de la-petite-colocataire-de-mon-ventre, quelques pâtisseries (de chez Habous à Ouarzazate) et les enfants ont évidemment choisi des babouches colorées.
Surtout vous l'aurez compris, nous avons ramené de l'insaisissable-ancré-à-jamais et c'est exactement ce qu'il nous fallait. 

jeudi 24 mai 2018

Un petit look

Une fois n'est pas coutume une petite série look de #kids

J'ai adoré Ava ainsi et je suis fière de la façon dont elle s'affranchie chaque jour de ses goûts colorés et décalés.

Sa petite robe vient de chez Zara, ses chaussettes d'un bon plan Aliexpress (il suffit de taper chaussettes ailes ;) ), ses lunettes chéries de chez Very French Gangster (modèle very rétro coloris Paon) et sa superbe veste est issue d'une collaboration entre Rive Droite Paris et mumday mornings disponible ici.

Si cela vous plait je vous livrerai régulièrement des petits looks shootés :)